Clopin, cloquant...au jardin !

Publié le par Kahouette


Bonjour mes Amie(e)s’Nautes !


Voici quelques vues de mes floraisons en tout  genre, je voulais aussi vous parler de la cloque du pêcher que certaines ont peut-être dans leur jardin…Suivez-
moi car celui de ma voisine qui dépasse chez moi est atteint…petite explication. Préparez vos imprimantes !

  
 

















 Ce champignon est certainement l’attaque la plus redoutable que subit le pêcher et qui l’empêchera souvent d’avoir une production normale de pêches. Si les dommages peuvent être maîtrisés grâce à un traitement adéquat et au bon moment, la cloque du pêcher peut néanmoins entrainer la perte totale de la récolte.

Comment reconnaître la cloque du pêcher ?

Des boursouflures apparaissent au printemps sur les feuilles.

Elles prennent une couleur jaune, orange et rouge avant de brunir et de tomber définitivement.

Les rameaux se déforment et les branches n’ont plus leur aspect normal.


Quand traiter la cloque du pêcher ?

Comme la plupart des champignons, ils apparaissent par temps chaud, alors que l’air ambiant est encore humide.

C’est donc avant cette période, au début du printemps, qu’il faut agir ainsi qu’à l’automne, au moment de la chute des feuilles.

Comment traiter la cloque du pêcher ?

A l’automne, au moment de la chute des feuilles: ramasser les feuilles, les brûler pour éviter que la maladie ne passe l’hiver dans votre jardin.
Effectuer ensuite une pulvérisation à base de bouillie bordelaise
Cette étape est indispensable pour ne pas voir la cloque apparaître au printemps.

Au printemps, effectuez une nouvelle pulvérisation à base de bouillie bordelaise
On pulvérise l’ensemble du feuillage jusqu’à ruissellement de la bouillie à partir de fin mars et jusqu’au mois de mai, tous les 15 jours.

Que faire si la cloque a déjà fait son apparition ?

On peut simplement éviter la propagation de la cloque du pêcher.

Il faut alors retirer les feuilles touchées, supprimer les branches les plus atteintes et effectuer une nouvelle pulvérisation à base de bouillie bordelaise.

Bon, vous vous doutez bien que je ne vais pas m’attaquer au traitement de celui de mes voisins…je remarque seulement que pour un malade, il se porte plutôt bien, regardez-moi ces grappes de fruits qui pendent sur ces branches !!! Il n’est pas moribond le bougre…J’espère surtout que les fruits arriveront à terme et que ceux qui débordent allègrement chez moi seront succulents…

J’attends donc la récolte, facile, je n’ai qu’à tendre ma menotte toute tremblante d’émotion…. !!!! La suite…bientôt…

Je vous souhaite une belle et agréable journée, entourées de fleurs, de joie et d’amitié sur la blogosphère.


 Une pensée particulière pour mes amies que je sais dans la tristesse ou la peine.

A très vite,





Kahouette !

 

Publié dans Jardin

Commenter cet article

mounic 18/06/2009 16:54

mais comme j'adore les iris!!!je m'en fiche pas mal!!!hi hi! et je me re-marre! bisous!mémé

Ramu 17/06/2009 21:23

Je passe te faire un petit coucou,peux pas m'en empecher!Bisous!

Kahouette 18/06/2009 15:51


Merci et coucou à toi aussi ma Ramu, je vais être absente ces jours-ci, je passerai dès mon retour. Gros bisous et tendres pensées :)


eva48 17/06/2009 21:13

j' ai essayé avec le savon de marseille dilué,contre les pucerons et ça marche
bonne soirée ma véro
bisous éva

Kahouette 18/06/2009 16:12


Oh oui, je sais, c'est très efficace...le marc de café aussi ! Grso bisous ma belle, je pense bien à toi ! :)


Do 17/06/2009 16:25

C'est comme je le dis et le redis, TU ES FORMIDABLE, et je t'adore ! La b.

alexomy 17/06/2009 09:27

Coucou ma copine!!!! Et bien j'ai pris note pour mon pêcher encore tout petit! mais bon... Bonne journée et à bientôt. Bises.